Vous souhaitez entamer un projet de construction de véranda ? Dans ce cas, la première question que vous devez poser est : quel matériau choisir pour sa future véranda ? Actuellement, on peut recenser quatre matériaux pour la conception d’une véranda. À savoir, l’alu, le bois, le PVC et le fer forgés. Il faut souligner que c’est le matériau qui va déterminer l’apparence, la durabilité de votre véranda. Voici un petit tour d’horizon pour vous aider à trouver facilement le matériau pour votre véranda.

La véranda en PVC

Si vous faites parties des personnes souhaitant privilégier une véranda à la fois économique et parfaitement design, la véranda conçue en PVC est faite spécialement pour vous. Souvent présentée en kit, la véranda PVC fait partie de l’un des matériaux les moins onéreux et dispose d’un excellent rapport entre qualité et prix. Également, le PVC est facile à entretenir et reste résistant face à l’usure. Autrefois, le PVC n’est disponible qu’en couleur blanche. Désormais, les vérandas PVC peuvent être conçues dans différents coloris. Côté isolation, la véranda en PVC possède d’excellentes isolations thermique et phonique.

La véranda en bois

Pour profiter pleinement d’une excellente isolation thermique et phonique, rien de mieux que d’opter pour véranda en bois. À la fois chaleureuse et naturelle, la véranda a actuellement le vent en poupe. Pourtant, selon le type de bois utilisé, un entretien régulier s’impose. Afin que son aspect ne grise avec le temps, le mieux serait de traiter sa véranda en bois tous les deux ans. Pour un bois durable, on vous recommande de miser spécialement pour le bois exotique. Côté prix, la véranda fabriquée en bois figure parmi les vérandas les plus abordables.

La véranda en alu

En ce qui concerne la véranda en alu, celle-ci connaît parfaitement un regain notamment pour ses caractéristiques tellement attirantes. Tout d’abord, si la véranda conçue en aluminium reste le plus plébiscitée d’aujourd’hui, c’est notamment pour sa facilité d’entretien. Pour ce faire, il suffit uniquement de le nettoyer via éponge imbibée d’eau savonneuse et le tour est joué. Parfaitement inoxydable, l’un des avantages considérables de ce type est sa résistance incomparable ainsi que sa capacité d’isolation. Grâce à un système de rupture de pont thermique, l’aluminium est désormais un excellent isolant. Sans oublier qu’une véranda en aluminium bénéficie d’une durée de vie incomparable. Malgré cela, son coût reste onéreux sur le marché. Mais il s’agit d’un bon compromis entre qualité et praticité.

La véranda en fer forgé

La véranda en fer forgé fait office de véranda traditionnelle. Ce modèle-ci est dédié spécialement pour ceux qui souhaitent miser sur le prestige. Contrairement à une véranda en bois, en alu et en PVC, celui-ci ne dispose pas les mêmes caractéristiques et résistances. Pourtant, elle confère un aspect rétro et des environnements dits classiques. Attention toutefois, car lorsqu’on évoque « prestige », on pense tout de suite au budget. Souvent fabriquée sur mesure par des fabricants qualifiés, l’installation de ce dernier type se fera des plus aisées.